22 novembre 1963, John Fitzgerald Kennedy assassiné à Dallas

22/11/2023

22 novembre 1963, John Fitzgerald Kennedy assassiné à Dallas

Le 22 novembre 1963, le soleil se lève sur Dallas, au Texas, laissant présager une journée en apparence ordinaire. Les rues de la ville s’animent doucement, les gens vaquent à leurs occupations. John Fitzgerald Kennedy, 35e président des États-Unis, est en visite dans la ville pour renforcer son soutien politique dans cet État clé, alors en pleine campagne pour sa réélection à la tête du pays.

Il est environ midi lorsque le cortège présidentiel entame son trajet à travers les rues de Dallas. Kennedy est assis dans une décapotable, saluant la foule enthousiaste qui s’est rassemblée pour le voir. Soudain, trois coups de feu retentissent. Le chaos s’ensuit. Les gens crient, se couchent par terre. La décapotable présidentielle accélère brusquement, emmenant Kennedy vers l’hôpital le plus proche.

À l’hôpital Parkland, les médecins luttent désespérément pour sauver la vie du président. Leurs efforts sont vains. À 13h00, John F. Kennedy est déclaré mort. Les détails émergent peu à peu. Un homme, Lee Harvey Oswald, est arrêté pour le meurtre de Kennedy. Cependant, avant qu’il ne puisse être jugé, il est lui-même abattu dans des circonstances mystérieuses.

Les jours qui suivent sont marqués par des funérailles nationales, une procession solennelle à Washington et un cortège funèbre à pied jusqu’au cimetière national d’Arlington. Le monde entier regarde, sidéré, tandis que la nation rend hommage à son président assassiné.

Par Gautier Chancé.

Partager : facebook
jouer

DERNIÈRE SORTIE PODCAST

ACTU HISTOIRE – Avec Pascal Mariette (SAISON 5. EP.5)

article

DERNIER ARTICLE

25 janvier 1924, Premiers J.O. d’Hiver à Chamonix