14 janvier 2024, Abdication de la reine Margrethe II du Danemark et histoire d’Harald Blatand

13/01/2024

La “grosse pierre” de Jelling : pierre runique édifiée par Harald à la dent bleue.

14 janvier 2024, Abdication de la reine Margrethe II du Danemark et histoire d’Harald Blatand

Et le règne de Margrethe II prit fin… Lors de son discours du 31 décembre 2023, la reine du Danemark Margrethe II surprend le pays scandinave en annonçant son abdication le 14 janvier 2024 au profit de son fils le prince Frederik. Margrethe II, âgée de 83 ans et à la tête du Danemark depuis 1972, est non seulement connue comme reine mais également pour avoir réalisé de nombreuses illustrations d’ouvrages littéraires. Notamment une réédition du Seigneur des Anneaux, de J.R.R Tolkien, dans les années 1970. Ce changement de monarque est l’occasion de découvrir un autre souverain danois qui a marqué son époque.

Nous sommes au Xe siècle. Haraldr Gormsson, fils du roi Gorm l’Ancien, accède au pouvoir autour de 960 et laisse son empreinte sur le Danemark par de nombreuses constructions : un réseau de fortifications circulaires, qui permet une unité interne au royaume en unifiant le Danemark avec une partie de la Norvège et de la Suède et en mettant fin aux guerres entre tribus. Il répare et agrandit le “Danevirke”, une ligne défensive au sud protégeant son royaume contre la menace ottonienne de l’Empire germanique. Harald frappe une nouvelle monnaie et érige de nombreuses pierres runiques en l’honneur de ses parents mais aussi pour célébrer son action politique.

La “grosse pierre” de Jelling : pierre runique édifiée par Harald à la dent bleue.

La “grosse pierre” de Jelling : pierre runique édifiée par Harald à la dent bleue. © Jaafar Mestari de Trésors du Monde

Haraldr Gormsson est également le premier roi chretien du Danemark, le christiannisme prend donc plus d’importance sans pour autant effacer toutes traces du paganisme du panthéon scandinave (voir le site de fouille de Jelling où christianisme et paganisme cohabite, sans doute de manière volontaire). Ce roi, Harald, est connu sous un autre nom, Harald Blåtand,  nom dont la première mention est tardive. Il apparaît pour la première fois dans la Chronique de Roskilde au XIIe siècle. “Bla” signifiant sombre ou bleu et “tand” dent, on pourrait traduire ce nom par harald à la dent bleue.

Nom qui une fois traduit en anglais, inspire deux ingénieurs, dans la fin des années 1990, pour nommer leur nouvelle technologie permettant l’intercommunication d’appareils différents qui normalement sont incompatibles. Aujourd’hui connu de tous avec son logo bleu formé de deux runes, H et B, les initiales de ce roi : Le Bluetooth.

Par Salwan Bendriss

Partager : facebook
jouer

DERNIÈRE SORTIE PODCAST

ACTU HISTOIRE – Avec Pascal Mariette (SAISON 5. EP.5)

article

DERNIER ARTICLE

25 janvier 1924, Premiers J.O. d’Hiver à Chamonix